Une histoire française

Tout a commencé à Vals-les-Bains…

Initialement appelée Saint Martin de Vals, cette station thermale située en Ardèche, doit sa réputation à ses nombreuses sources d’eaux minérales, reconnues depuis des siècles !

Au cours du XVIIe siècle, de nombreuses personnalités ont vanté les vertus thérapeutiques de cette eau, notamment ses bienfaits sur le tube digestif. On dit que Madame de Sévigné en faisait les éloges et que la Cour de Versailles avait l’habitude d’en boire. Au milieu du XVIIIe siècle, quelque 12 000 bouteilles d’eau de Vals étaient expédiées dans toute la France et au-delà.

En 1878, la station change de nom et devient Vals-les-Bains. C’est à cette période que l’établissement thermal et de nombreux hôtels sont construits.

Au début du XXe siècle, de nombreux curistes viennent se soigner dans cette station ardéchoise : c’est l’entre-deux-guerres, la Grande époque de Vals !

Vals-les-Bains acquière une notoriété internationale : la station devient l’une des premières stations thermales françaises pour les maladies digestives, hépatiques et vésiculaires puis plus tard pour le diabète et les maladies de la nutrition.

Durant la grande époque de Vals

Henri Noguès, pharmacien d’officine installé à Vals et réputé pour la qualité de ses
« cocktails pharmaciens » constate que de nombreuses personnes souffrent de constipation passagère. Il décide de profiter de la renommée des Thermes pour lancer en 1899 les « Grains de Vals. »

Les Grains de Vals, aux propriétés laxatives, connaissent un succès rapide et vont faire la richesse et la renommée d’Henri Noguès. Séduisant une large clientèle, il donnera aux Grains de Vals une dimension européenne : le produit sera exporté en Roumanie, Italie, Suisse et Hongrie.

Composition du produit

La composition du Grains de Vals a évolué sur les 120 ans d’existence du produit.

À l’origine, Grains de Vals est un « cocktail Pharmacien » à base d’aloès, extrait de Bile de Boeuf, Cascara, Bourdaine, Belladone – boîte de 60 grains.

Evolution : Une formule qui sera progressivement modernisée dans les années 90 sur demande des autorités de santé qui décident de simplifier ou de supprimer les anciennes formules. En 1997, le séné est alors introduit dans la nouvelle formule. Grains de Vals est composé de boldo, cascara et séné.

Dans les années 2000, pour satisfaire les nouvelles exigences de l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament) en matière de constipation occasionnelle de l’adulte, Grains de Vals a, à nouveau, modifié sa formule en ne gardant qu’un seul principe actif, le séné. La nouvelle AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) date de 2011.

Évolution du packaging

1899
1905
1914
1993
2000
2016

Informez-vous et découvrez nos conseils